Etude du Vietnamien Index du Forum
Etude du Vietnamien

 
Etude du Vietnamien Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Etude du Vietnamien Index du Forum -> Etude du vietnamien -> Chants et chansons
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
caribou
Elève

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2007
Messages: 44

MessagePosté le: Sam 22 Déc - 10:58 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

Pluie bienfaisante

"Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Traduit par Léon Remacle.


Trời ươm nắng cho mây hồng
Mây qua mau em nghiêng sầu
Còn mưa xuống như hôm nào
Em đến thăm mây âm thầm mang gió lên

Người ngồi đó trông mưa nguồn
Ôi yêu thương nghe đã buồn
Ngoài kia lá như vẫn xanh
Ngoài sông vắng nước dâng lên hồn muôn trùng

Này em đã khóc chiều mưa đỉnh cao
Còn gì nữa đâu sương mù đã lâu
Em đi về cầu mưa ướt áo
Đường phượng bay mù không lối vào
Hàng cây lá xanh gần với nhau

Người ngồi xuống mây ngang đầu
Mong em qua bao nhiêu chiều
Vòng tay đã xanh xao nhiều
Ôi tháng năm, gót chân mòn trên phiếm du

Người ngồi xuống xin mưa đầy
Trên hai tay cơn đau dài
Người nằm xuống nghe tiếng ru
Cuộc đời đó có bao lâu mà hững hờ.


Le ciel a dévidé le cocon du soleil pour nimber les nuages de rose
Les nuages passent vite, penchée tu es triste et morose
Comme ce jour où tu vins me voir la pluie continue à tomber
Les nuages sans bruit ont fait le vent se soulever

Je me suis assis pour guetter la pluie de la Haute-Région.
Hélas, la tristesse a déjà teinté ma passion
Au dehors les feuillages semblent toujours verdoyants
Sur le fleuve déserté, l’eau en montant porte mon âme vers le firmament

Voici que tu sèches tes pleurs ce soir où il pleut sur les hauts sommets
Il ne nous est rien resté, le brouillard a depuis longtemps tout dissimulé
Tu es rentrée et au pont tes vêtements de pluie sont trempés
La route où volent les fleurs des flamboyants a caché sa voie d’accès
Les arbres alignés sont verts et bien rapprochés

Je me suis assis et les nuages arrivent à hauteur de mon front
Tant de soirs j’ai espéré te voir arriver
Mes bras ouverts pour t’accueillir sont devenus émaciés
Oh toutes ces années où à voyager j’ai usé mes talons

Je me suis assis, demandant que la pluie vienne
Remplir mes mains qui supportent une longue peine,
Je me suis allongé et j’ai entendu une voix me bercer:
«Pourquoi se montrer indifférent dans cette vie de si brève durée».


Traduit par Léon Remacle
11/03/2007

Rose était la pluie



Le ciel de soleil imprégné, a rosi les nuages
Qui t’inclinaient au chagrin, en s’effaçant trop vite,
Ne restait que l’averse, comme naguère, quand tu me rendais visite,
Lorsque des nues silencieuses, étaient montés les vents en orage.

Je restais là, assis, guettant la pluie de la haute région.
Hélas, ma tendresse résonnait déjà en tristesse.
Tandis qu’au loin, les feuillages mimaient encore leur jeunesse,
De la rivière déserte, enflaient en mon âme, les flots en légions.

Maintenant que tu as pleuré cet après-midi où il pleuvait sur les cimes,
Qu’en est-il resté désormais, après que le brouillard a perduré?
Tu étais rentrée en priant que, de pluie, ta robe fût mouillée.
Le chemin obscurci de flamboyants envolés, avait celé son entrée.
Les arbres en rangée, par leur verte frondaison, s’étaient enlacés.

Je m’étais assis, avec les nuages, par-dessus le front.
Mes bras, pour t’enserrer, en languissant de te revoir,
Sont devenus frêles et pâles, soir après soir.
Les années d’errance aussi, ont de mes talons, fini d’user le fond.

Je m’étais accroupi, pour quémander la pluie pleine,
En mes deux mains, de douleur et de peine,
Et m’étais allongé, pour écouter la voix berceuse
De cette vie éphémère, sans raison, si boudeuse.


Traduction de Thanh Bạch
11/05/2006
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Déc - 10:58 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anny
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 180
Pays: fr

MessagePosté le: Dim 23 Déc - 17:10 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

merci caribou c'est une trés belle chanson, et merci a léon de cette traduction
_________________
một điều nhịn là chín điều lành
Revenir en haut
Anny
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 180
Pays: fr

MessagePosté le: Lun 24 Déc - 11:30 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

ce serait un bon travail que d'essayer de la traduire chacun à notre façon
_________________
một điều nhịn là chín điều lành
Revenir en haut
clarabeille
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 232
Localisation: france
Emploi: beaucoup!
Sexe: Féminin
Signe Chinois: 猪 Cochon
Pays: fr

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 12:33 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

j'essaye 1er strophe

le firmament égrène le soleil pour former des nuages roses
les nuages passent rapidement, tu t'inclines tristement
la pluie tombe toujours comme ce jour
ou tu viens me voir,silencieusement les nuages font monter le vent

l'homme assis regarde la pluie de la Haute-région
hélas l'amour semble déja triste
la-bas dehors les feuilles demeurent vertes
dehors la rivière à l'eau silencieuse emmène mon esprit en vagues
Revenir en haut
clarabeille
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 232
Localisation: france
Emploi: beaucoup!
Sexe: Féminin
Signe Chinois: 猪 Cochon
Pays: fr

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 12:52 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

j'imagine que l'homme assis c'est "je" evidemment ma traduction est loin d'etre aussi poétique
Revenir en haut
Anny
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 180
Pays: fr

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 15:46 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

"la pluie de la source du fleuve" demande à être précisé Laughing

"mưa nguồn" signifie pluie dans la région où un cours d'eau prend sa source; pluie dans la haute région
_________________
một điều nhịn là chín điều lành
Revenir en haut
Anny
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 180
Pays: fr

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 16:05 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

Người ngồi xuống mây ngang đầu
je suis assis, le visage à hauteur des nuages

Mong em qua bao nhiêu chiều
espérant que tu reviendrais tant de soir

Vòng tay đã xanh xao nhiều
l'étreinte de mes bras a  déja bien faibli

Ôi tháng năm, gót chân mòn trên phiếm du
regretté mois de mai, les pas des promenades se sont effacés
_________________
một điều nhịn là chín điều lành
Revenir en haut
Anny
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 180
Pays: fr

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 16:10 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

"Oh toutes ces années où à voyager j’ai usé mes talons"  et "Les années d’errance aussi, ont de mes talons, fini d’user le fond."
je n'ai pas traduit pareil

_________________
một điều nhịn là chín điều lành
Revenir en haut
hoalan
Instituteur(trice)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 183
Localisation: bourgogne
Emploi: ASV
Signe Chinois: 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 16:33 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

vous en avez sauté une:

Này em đã khóc chiều mưa đỉnh cao
Còn gì nữa đâu sương mù đã lâu
Em đi về cầu mưa ướt áo
Đường phượng bay mù không lối vào
Hàng cây lá xanh gần với nhau
_________________
Nợ tình chưa trả cho ai,
Khối tình mang xuống tuyền đài chưa tan
Revenir en haut
hoalan
Instituteur(trice)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 183
Localisation: bourgogne
Emploi: ASV
Signe Chinois: 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 18:04 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

a present tes larmes du soir ont atteint leur apogée
ou que tu sois le brouillard persiste
tu t'en est allée,sur le pont la pluie mouillant tes vêtements
sur la route flamboyante se répand la brume qu'on ne peut pénétrer
les allées d'arbre aux feuilles vertes sont près de nous
_________________
Nợ tình chưa trả cho ai,
Khối tình mang xuống tuyền đài chưa tan
Revenir en haut
hoalan
Instituteur(trice)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 183
Localisation: bourgogne
Emploi: ASV
Signe Chinois: 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 18:17 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

Người ngồi xuống xin mưa đầy
Trên hai tay cơn đau dài
Người nằm xuống nghe tiếng ru
Cuộc đời đó có bao lâu mà hững hờ.

je suis assis implorant la pluie intense
dans mes bras le souffle de ma douleur persiste
je me suis couché écoutant le chant d'une berceuse
mon existence ne sera plus éternellement qu'indifférence
_________________
Nợ tình chưa trả cho ai,
Khối tình mang xuống tuyền đài chưa tan
Revenir en haut
hoalan
Instituteur(trice)

Hors ligne

Inscrit le: 03 Oct 2007
Messages: 183
Localisation: bourgogne
Emploi: ASV
Signe Chinois: 兔 Lapin

MessagePosté le: Ven 28 Déc - 18:25 (2007)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn. Répondre en citant

si on récapituele voici notre traduction à nous

le firmament égrène le soleil pour former des nuages roses
les nuages passent rapidement, tu t'inclines tristement
la pluie tombe toujours comme ce jour
ou tu vins me voir,silencieusement les nuages font monter le vent

je suis assis regardant la pluie de la Haute-région
hélas l'amour semble déja bien triste
la-bas dehors les feuilles demeurent vertes
dehors la rivière à l'eau silencieuse entraine mon esprit en vagues tourbillonnantes

a present tes larmes du soir ont atteint leur apogée
ou que tu sois le brouillard persiste
tu t'en est allée,sur le pont la pluie mouillant tes vêtements
sur la route flamboyante se répand la brume qu'on ne peut pénétrer
les allées d'arbre aux feuilles vertes sont près de nous

je suis assis, le visage à hauteur des nuages
espérant tant de soir que tu reviendrais
l'étreinte de mes bras a  déja bien faibli
regretté mois de mai, les pas des promenades se sont effacés

je suis assis implorant la pluie intense
dans mes bras le souffle de ma douleur persiste
je me suis couché écoutant le chant d'une berceuse
mon existence ne sera plus éternellement qu'indifférence
_________________
Nợ tình chưa trả cho ai,
Khối tình mang xuống tuyền đài chưa tan
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:19 (2016)    Sujet du message: "Mưa Hồng", Trịnh Công Sơn.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Etude du Vietnamien Index du Forum -> Etude du vietnamien -> Chants et chansons Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com